↑ Retour à NOTRE LAC

LA NAVIGATION

Restrictions concernant la navigation

Des centaines de lacs à travers le Québec sont spécifiquement nommés aux réstrictions fédérales en ce qui concerne les bateaux à moteur et le ski nautique. Ce n’est pas le cas du lac des Becs-Scie.

Notre Association a trimé dur pendant plusieurs années pour satisfaire les demandes de tous les résidents et obtenir un consensus volontaire pour assurer la sécurité, le partage et la protection de notre environnement naturel. Nous avons effectué des sondages, consulté nos membres et multiplié les discussions avec les différents paliers du gouvernement et le Bureau de la Sécurité nautique, le tout s’est terminé par d’innombrables sessions de négociations et de médiations pour les groupes concernés en 2004-6.

Quand les efforts déployés lors de la dernière médiation ont échoué au printemps 2006, la ville de Saint-Sauveur a pris la relève. Le conseil municipal a organisé une rencontre publique au mois de juin, rencontre à laquelle ont assisté plus de 100 résidents. On a aussi invité les citoyens à soumettre leurs propositions par écrit, afin de recueillir le plus d’information possible.

Au mois de juillet 2006, la ville de Saint-Sauveur a demandé un rapport d’expertise du Bureau fédéral de la Sécurité nautique (région du Québec). Le Bureau a émis son rapport au mois d’août et a recommandé les règlements ci-dessous afin d’assurer la sécurité et le partage équitable des eaux pour tous les usagers du lac.

1. Une limite de vitesse de 10 km/h excepté entre 10h00 et 13h00 et entre 16h00 et 19h00.

2. Une limite de vitesse de 10k/h à l’intérieur d’une bande riveraine de 40 mètres, et cela en tout temps

(Le rapport complet de la BSN peut être consulté ici.)

Finalement, au mois d’août 2006, le conseil municipal a approuvé les règlements proposés et a décidé de les soumettre à Transports Canada pour fins d’adoption.

Suite à de longues et complexes procédures, le Ministre fédéral des Transports a publié les amendements proposés au mois de juillet 2008, et ceux-ci ont été publiés dans la Gazette officielle, partie 1

Au mois d’août 2008, l’ancien maire de Mille-Isles a écrit à Transports Canada pour s’opposer à ces règlements, stipulant que l’application de ces dits règlements pour la partie du lac située à Saint-Sauveur créerait une situation dangereuse pour le 14% du lac qui se trouve dans Mille-Isles. Aucune expertise technique ou opinion d’un expert n’a été fournie pour soutenir cette allégation.

Au mois de septembre 2008, le conseil municipal de Saint-Sauveur a unanimement confirmé à nouveau sa position de 2006 et a demandé à Transports Canada d’appliquer les règlements.

Toutefois, au mois de février 2009, Transports Canada a avisé la ville de Saint-Sauveur  que, suite aux inquiétudes soulevées par l’ancien maire de Mille-Isles,  le gouvernement avait décidé de suspendre l’application des restrictions proposées jusqu’à ce que le litige soit réglé.

Malgré les nombreux efforts de l’Association, de nos membres et le soutien continu de Saint-Sauveur, rien n’a changé jusqu’à présent. Nous avons demandé que les allégations de l’ancien maire de Mille-Isles soient soumises au Bureau de la Sécurité nautique pour être validées par un expert. Nous avons rencontré les maires des deux municipalités en quête d’une entente commune. Nous restons ouverts à toutes les nouvelles idées basées sur le respect des droits de tous, les propriétaires de bateaux et les autres.

Peu importe la façon dont ce dossier évoluera, nous serons toujours à l’écoute des résidents afin d’assurer à tous le privilège  de vivre dans un climat calme et sécuritaire à l’intérieur d’une communauté respectueuse de son environnement.

Lien Permanent pour cet article : http://becsscie.com/notre-lac/navigation/